Archives de catégorie : Présentation

Comité français

Structure de recherche dédiée à l’étude et à la conservation du vitrail, le Comité français du Corpus vitrearum, comme ceux des quatorze pays membres, est relié à un Comité international placé sous le patronage de l’ Union académique internationale et du Comité international d’histoire de l’art.

La naissance du Corpus vitrearum en 1952 est directement liée aux déposes préventives de vitraux opérées à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Cette expression éminente de la peinture monumentale du Moyen Âge et de la Renaissance pouvait ainsi être étudiée en atelier et photographiée. Pour défricher cet immense domaine, contribuer à la bonne conservation des œuvres et préparer de nouvelles synthèses, il fallait d’abord en prendre connaissance pas à pas.

Désormais cet immense corpus dont notre pays possède la plus grande part au monde, est entièrement repéré, photographié et étudié grâce à l’achèvement en 2021 du Recensement des vitraux anciens de la France. Les onze volumes parus couvrent l’ensemble du territoire national et offrent un outil de recherche disponibles à tous.,

La publication de Monographies, forme initiale des travaux du Corpus vitrearum, portant sur des ensembles majeurs, se poursuit. La méthode fondamentale de l’entreprise repose sur l’analyse des œuvres in situ et en atelier, suivant une démarche d’historien et d’archéologue : dépouillement le plus exhaustif possible des sources, observation attentive des techniques, critique d’authenticité pièce à pièce des panneaux. Des Directives internationales donnent un cadre à ces publications.

La série Études, initiée en 1976 par Louis Grodecki, est dédiée à des synthèses ou à des recherches thématiques, souvent issues de thèses.

Depuis l’origine du Comité français, vingt-sept volumes ont été publiés qui prennent place dans la collection internationale.

Rattaché au Comité français d’histoire de l’art, le comité français réunit trente membres dont certains font partie du Comité scientifique international pour la conservation des vitraux. Créé au sein du Corpus vitrearum international, celui-ci est rattaché depuis 2009 à l’Icomos comme « comité hybride » Corpus Vitrearum-Icomos.

Les échanges fructueux entre les membres des 14 comités nationaux et comités associés ne cessent d’être activés lors des colloques et forums techniques internationaux, tenus régulièrement.