Archives de catégorie : Notes et Études

Un ensemble de vitraux civils de Félix Gaudin récemment identifié au Chili

Carlos Molina Crichton, président de la fondation Centro Latinoamericano del Vitral, vient de faire récemment une découverte qui intéresse vivement le vitrail français. Dans l’ancienne villa qui est aujourd’hui occupée par le siège de l’école Mariano de Schoenstatt, il a identifié un ensemble de sept verrières civiles, dont l’une est signée « Gaudin. Paris. 1905 ».

Continuer la lecture de Un ensemble de vitraux civils de Félix Gaudin récemment identifié au Chili

L’ancienneté des verrières de protection

par Jean-François Luneau, conservateur général du patrimoine, Centre André Chastel

Dans son article incontournable « Petite histoire des verrières de protection », Isabelle Pallot-Frossard publie un tableau des Principaux édifices équipés de verrières de protection1. Elle recense des édifices européens et dresse un bilan de l’efficacité de ces verrières. Elle met également en avant l’existence de proto-verrières de protection, posées majoritairement au XIXe siècle, notamment en Italie et en Grande-Bretagne.

Continuer la lecture de L’ancienneté des verrières de protection
  1. Isabelle Pallot-Frossard, « Petite histoire des verrières de protection », Monumental, 2004/1, p. 90-99. []

Retour à l’église d’Azelot

Histoire de la restitution d’un vitrail du XVe siècle passé dans le commerce d’art à son édifice d’origine

par Michel Hérold, conservateur général du patrimoine, directeur du Comité français du Corpus vitrearum

La veille exercée sur le marché de l’art par les chercheurs spécialistes du vitrail au Centre André Chastel a depuis des années prouvé son utilité. Au mois de septembre 2014, consultant le site du marchand d’art londonien Sam Fogg (fig. 1), j’ai eu la surprise d’y reconnaître un panneau de forme quadrilobée représentant le martyre de saint Sébastien (H. 54,5 cm – L. 56 cm), extrêmement proche de celui que j’avais inventorié dans le cadre de ma thèse soutenue en 1983, publié aussitôt dans le catalogue de l’exposition Le vitrail en Lorraine du XIIe au XXe siècle1 , puis en 1994 dans le volume V du Recensement des vitraux anciens de la France2.

Continuer la lecture de Retour à l’église d’Azelot
  1. Notice par Francis Roussel dans Le vitrail en Lorraine du XIIe au XXe siècle, Metz, Éditions Serpenoise, 1983, p. 194. []
  2. Les vitraux de Lorraine et d’Alsace, Paris, CNRS Éditions, 1994, p. 37 (Corpus vitrearum, Recensement des vitraux anciens de la France, volume V). []

Gaudí, le vitrail en « trichromie »

par Michel Hérold, conservateur général du patrimoine, directeur du Comité français du Corpus vitrearum

Les historiens du vitrail savent bien toute l’importance des innovations techniques comme acteurs d’expressions nouvelles. À défaut d’entrainer des mutations en profondeur, les nombreuses expérimentations liées aux progrès scientifiques du XIXe siècle sont d’un grand intérêt, surtout passées entre les mains d’artistes de premier plan.

Continuer la lecture de Gaudí, le vitrail en « trichromie »